Douter

“Il est facile de poser la question difficile.” .

 
Wystan Hugh Auden

Ne rien prendre pour acquis

Le fait de se poser des questions est la première étape de toute évolution. Les questions peuvent porter sur le sens de la vie, sur le monde qui nous entoure ou sur soi.

L’anecdote : Remettre le monde en question – Janvier 2008

Je me souviens d’un jour où je suis allée au cinéma avec une amie. Nous étions au lycée et nous aimions bien aller voir 2 films d’affilé les samedis après-midi. Le premier était Juno, ce film à la BO folk et entrainante raconte l’histoire d’une jeune fille au lycée qui tombe enceinte. Elle décide d’aller au bout de la grossesse et de mettre l’enfant à l’adoption. A l’époque ce film m’avait marqué par le style de cette jeune fille qui avait l’air d’envoyer valser tous les codes et toutes les attentes de la société.

Le deuxième film était Into the wild. J’ai rencontré peu de gens qui n’aiment pas ce film et qui n’en sont pas ressortis changés. Into the wild relate l’histoire réelle de Christopher McCandless qui, après ses études, rejette en bloc le système consumériste et cette idée du bonheur basée sur la réussite académique et financière. Au lieu de poursuivre une carrière prometteuse, il part en road trip à travers les USA puis découvre l’Alaska. Il y passe plusieurs mois en autarcie : il chasse, cueille, écrit ce qu’il comprend de la nature sauvage et de l’être humain. Son aventure solitaire se conclut par son décès à cause d’une baie non comestible qu’il aurait confondu avec une autre baie, elle comestible. La morale de cette histoire va beaucoup plus loin que de bien lire les conseils de consommation des baies sauvages.

A la suite de cette séance de cinéma, mon amie et moi sommes restées silencieuses pendant au moins 30 minutes tout en déambulant dans la ville. Je me souviens que la rue, les gens, les magasins avaient une toute autre saveur après ce film. Les images de la rébellion de Christopher contre le système m’invitaient à voir les choses sous un nouvel angle. Je posais des yeux remplis de question sur le monde : d’autres façons de vivre seraient possibles ? D’autres manières d’aborder la réussite et le bonheur existeraient ? C’est quelque chose que je savais mais je n’avais jamais été confrontée moi-même à la réflexion et la mise en doute de ce qu’on m’avait dit jusque là. C’est différent de savoir des choses et d’en avoir conscience voire de les incarner.

Et vous ?

Et vous ?

« Notre nature humaine nous conduit à nier et refuser a priori ce que nous ne connaissons pas. Avant qu’il ne nous soit dévoilé, l’inconnu nous semble impossible, sa seule pensée devient ridicule. Pourtant, ce n’est qu’une question de point de vue et de champ de vision.”

 
Extrait du livre « Le coming-out spirituel »

Les autres et soi

Aujourd’hui je comprends une deuxième leçon du film Into the wild. A la fin, Christopher meurt seul au milieu de la nature sauvage. Je connais aujourd’hui la richesse qui ressort du rapport aux autres. Les relations humaines, par leur complexité, nous apprennent des choses sur le monde et sur nous. Nous devons choisir les relations que nous souhaitons entretenir : des échanges nourrissants et constructifs. En somme, des relations qui pourraient nous sauver en temps voulu.

“Evidemment nous avons tous nos cicatrices. […] Elles sont autant de marques de notre spécificité, de notre vécu – de nos transcendances, même. Elles nous offrent un regard singulier sur le monde, nous rendent uniques. C’est en apprenant à les soigner, à les accepter tout au long de notre cheminement intérieur, et non en nous efforçant de les gommer, que nous progressons.”

 
Extrait du livre « C’est décidé, je m’épouse »

Soi dans le monde

Questionnons-nous sur le monde qui nous entoure. Questionnons-nous sur le rôle que nous avons à jouer en tant qu’individu.

Ces interrogations peuvent nous amener à considérer que si nous ne mettons pas notre vie en lien avec le monde dans lequel nous souhaitons vivre, alors il semble inutile de continuer à s’en plaindre. Si je veux que le monde change, je dois passer par une première étape : entamer un processus individuel ayant pour objectif un bien-être qui puisse me faire me sentir à ma place malgré les incohérences.

Trouver sa place n’est pas simplement trouver une voie, un domaine d’activité ou un métier. Trouver sa place c’est :

  • Se trouver soi,
  • Se chercher sous toutes ces couches de conditionnements, de principes, d’incitations.
  • Déconstruire ce qui fait qui nous sommes.
  • Construire ce que l’on souhaite pour soi.

Et vous ?

Et vous ?

Pour accompagner cette réflexion : le TEDx de Laurent Gounelle “Devenir pleinement soi-même”.

Si vous en avez assez d’entendre la citation de Gandhi “Sois le changement que tu veux voir dans le monde”, vous pouvez passer directement à la théorie des valeurs !

Crédits photos : Victor Peyre et Agathe Peyre

Suivez les actualités aussi sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Fermer le menu